Le 2ème opus du « Livre du Septième Jour » d’Eaon Magnus arrive pour Noël

Aucun avis
Le Livre du Septième Jour - Crédit Cover Kaixuan Feng

Crédit Cover Kaixuan Feng

Sept ans après son premier album, Eaon Magnus ajoute un nouveau volet à son histoire onirique « Le Livre du Septième Jour ».

Dans le premier volume ayant pour titre « Romances » que vous pouvez écouter ici , il nous livrait des histoires d’amours shakespeariens, d’objets et de lieux magiques. Mais tout n’était pas dit.

Eaon vient d’un monde fantastique où la quintessence de l’existence est la pensée, et où la matière n’est que le reflet de la pensée, où le temps et l’espace ne sont que des illusions, où tout est possible. Il nous en apprend un peu plus sur son monde au travers de son deuxième opus symphonique « Astraux ».

Dans le Monde du Septième Jour, les Astraux sont les êtres non physiques. Mais ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas constitués de matière qu’ils n’ont aucune consistance… Ils vivent, grandissent, évoluent, aiment, haïssent, se font la guerre; ce nouvel album est une partie de leur histoire.


Il y a un an et demi, Eaon Magnus rencontre Kaixuan Feng, une artiste peintre et calligraphe Chinoise vivant dans la métropole lilloise. Sensible à son art, il lui présente le travail de fond qu’il mène depuis plusieurs années pour donner corps à ses contes.  C’est le début d’un échange, d’une entente, d’une collaboration.

Kaixuan créera les premières illustrations des contes du Monde du Septième Jour qui donneront naissance à la pochette du nouvel album.


La sortie numérique de ce second volume est prévue pour Noël. Ainsi vous pourrez découvrir et voyager dans le Monde du Septième Jour en ces périodes de fêtes, entre « Le père noël est une ordure » et « Les 12 travaux d’Astérix » par exemple.

La sortie physique viendra dans la lancée et fera l’objet d’une collecte de fonds via Ulule afin de financer en partie le projet d’édition. On compte sur vous !

Site de Kaixuan Feng

Noter ce contenu


Articles associées

Commentaires

Commenter ou Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *